LieuDitEtangNoir2de Thomas H. Cook. Traduit de l’anglais par Philippe Loublat-Delranc, aux éditions Points, 7.60€

Août 1926 dans une coquette petite ville puritaine proche de Cap Cod aux Etats-Unis. A la rentrée de 1926 arrive Mlle Channing, professeur d’arts plastiques, venue d’Afrique, qui a parcouru la planète. D’une grande beauté elle fascine le jeune Henry qui lira dans un livre qu’elle lui prête : « La vie ne vaut d’être vécue qu’au bord de la folie ». Henry sera témoin de la liaison qu’elle aura avec M. Reed, professeur de lettres qui vit avec sa femme et sa fille au bord du Noir-Etang. Cet amour entraînera une tragédie.
Bien des années après le drame Henry, dont le témoignage au procès aura été capital, se souvient.
Un roman noir dans lequel ni l’argent, ni le pouvoir sont en jeu. Seulement l’amour, l’amour dévastateur qui entraîne la folie. Un grand livre sur la culpabilité. Henry va découvrir que durant toute son adolescence il a mal jugé son père ; il l’a méprisé alors que c’est un personnage magnifique.
Après l’éclaircissement du drame, il y a encore des surprises jusqu’à la dernière page.
Un roman comme toujours chez Thomas H. Cook, d’une grande finesse psychologique, profond, ambigu. Un régal de lecture.
Thomas H. Cook est l’auteur, entre autres, de deux romans publiés en série noire : Les Feuilles mortes et Les Liens du sang.