de Richard Bausch, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Stéphanie Levet.
Ed. Gallimard. 474 p. 23,50 €.

avant-apres-chute-2Richard Bausch, né en 1945, est romancier et nouvelliste. Il a publié une dizaine de livres et est un écrivain reconnu auteur, entre autres de romans Violence, La saison des ténèbres et de recueils de nouvelles Quelque chose est là dehors.

Le livre est divisé en 3 parties :

Avant.
Natasha, la trentaine, se sentait l’âme vieille (…) Le jour, rien n’avait de goût. Tout était désespérément égal, égal. Elle rencontre Michael Faulk, qui approche la cinquantaine et vient de quitter la prêtrise par manque de conviction. Pour elle et pour lui qui aspirent à une vie nouvelle cette rencontre vient éclairer leur existence. Ils décident de se marier.

Pendant.
Auparavant Natasha va passer, avec une amie, quelques jours en Jamaïque. Lui est à New York. Survient le 11 septembre. Sidération puis panique. Les lignes téléphoniques sont coupées puis encombrées. Natasha, sans nouvelles, craint d’avoir perdu Michael. Elle et son amie sont bloquées en Jamaïque. Sur la plage Natasha va vivre un drame dont elle ne veut pas parler.

Après.
Le cœur du roman, plus de 300 pages.
Retour aux Etats-Unis. Retrouvailles. Mais quelque chose a changé. L’incompréhension, le silence règnent entre eux. Le beau rêve d’une vie différente, nouvelle va-t-il s’estomper ?

Un très beau roman sur les conséquences du 11 septembre sur les gens au quotidien, leur manière de voir le monde, les autres. Un roman dans lequel l’intime et le collectif, le hasard et les circonstances s’imbriquent, les certitudes se fissurent, les sentiments contradictoires, la perte des repères, le repli sur soi sont superbement traités.