de Cabanes Jean-Pierre, aux éditions Aubéron, 19€

Voici un roman comme on n’en écrit plus beaucoup, et c’est un compliment : un roman de formation qui mêle l’aventure, le mystère et la passion –le tout dans une langue française impeccable, mâtinée juste ce qu’il faut d’expressions italiennes et siciliennes pour la couleur locale.
Car nous sommes dans une petite île de la Méditerranée dominée par un énorme volcan : on pense à Stromboli. 1935, à Rome Mussolini plastronne. Ici vivent au rythme de la pêche et des querelles villageoises Carlo, un adolescent plein de promesses et d’appétits, et son père que l’on devine en disgrâce du pouvoir romain.
Une statue trouvée dans le flanc du volcan précipitera ce petit monde tranquille dans les tourmentes des ambitions dictatoriales d’avant-guerre. Et il faudra que Carlo fasse le tour de la terre pour pouvoir un jour retrouver Agrippina, celle à qui un matin d’été, fuyant son île devenue trop dangereuse, il n’a su dire rien d’autre que « Ciao bella ! ».

Paru en mars 2009. Roman. 14×21 Cm. Broché. 329 pages.