de Enrique Serpa et Traduit de l’espagnol (Cuba) par Claude Fell, aux éditions Zulma, 20€

C’est un classique des lettres cubaines publié en 1938, constamment réédité, que nous propose Zulma, cette petite mais audacieuse maison d’édition . Enrique Serpa (1900-1968), placé par Eduardo Manet aux cotés des plus grands, Carpentier, Faulkner ou … Hemingway, est pour la première fois traduit en français.
La Havane, les années vingt. Une foule de pêcheurs, de contrebandiers, de prostitués, d’enfants misérables. Contrebande est l’histoire du face-à-face entre le narrateur, armateur mélancolique, pusillanime mais très attachant de La Buena Ventura, et Requin, son capitaine, un homme d’honneur, âpre au métier, pirate à ses heures. Requin était mon contraire absolu, au moral comme au physique (…) Son intrépidité et un rostre d’espadon, taillé en forme de poignard et violemment plongé dans le cœur d’autres hommes, lui avaient ouvert à deux reprises les portes de la prison (…) Personne ne se jouait comme lui d’un cyclone et il n’avait pas son pareil pour trouver un banc de mérous.
Un grand roman d’aventures.

327 pages.