demain2de Cyril Dion
Ed. Actes Sud. Collection : domaine du possible. 350 page. 22 €.

Oui, je sais, l’écologie avec la Cop 21 vous n’en pouvez plus. De grâce, parlez-moi d’autre chose. Et pourtant… Voici un livre qui ne décrit pas les catastrophes qui nous guettent mais qui montre que des propositions ont été formulées puis réalisées, à travers le monde, pour tenter de résoudre les crises écologiques, économiques, sociales auxquelles sont confrontés nos pays.

Ce livre est écrit par Cyril Dion qui, avec Mélanie Laurent, a réalisé le film Demain, actuellement sur les écrans du cinéma Paris, un film stimulant que je vous invite vivement à voir.

Vous trouverez dans le film et dans ce livre la description d’initiatives pionnières concernant l’agriculture, l’urbanisme, l’économie, la démocratie, l’éducation…Vous verrez comment à Détroit, ville dévastée par la crise, mais ville de résilience, un programme d’agriculture urbaine a été mis en place lié à un programme d’éducation dans de nombreuses écoles : 14 000 enfants, depuis 1998, ont appris à faire pousser fruits et légumes, à se nourrir d’aliments frais et sains. Vous visiterez Copenhague, la première capitale neutre en émissions de Co2. Vous rencontrerez celui qui a été directeur de la communication durant plus de vingt ans de la WIR, une monnaie sans intérêt, créée il y a 80 ans, utilisée par plus de 60 000 pme en Suisse. A signaler que la banque WIR possède une licence, que le WIR certifié ISO est reconnue par la Banque Mondiale. Vous entendrez l’écrivain David Van Reybrouck, auteur de Congo, parler de ce que pourraient être des nouvelles formes de représentation de la population, telles que le tirage au sort. Vous irez dans une classe en Finlande où l’élève est au centre du système. En Finlande l’idée qu’un élève heureux, épanoui, libre de se développer à son rythme, acquerra plus aisément les savoirs fondamentaux n’a rien d’une utopie de pédagogue illuminé. C’est ce qui oriente l’action de tous. Et ça marche ! Ce petit pays occupe les premières places dans les évaluations internationales.

Oui, partout dans le monde, des solutions existent.