Effacement

de Percival Everett, aux éditions Babel, 8.70€

Thelonius Ellison, que tous appellent Monk, est un romancier noir américain, brillant universitaire de surcroît. Habile menuisier il adore la pêche. Ses livres difficiles n’ont aucun succès. Voici un extrait de la lettre qu’un éditeur envoie à son agent qui lui a adressé son dernier opus : Merci de m’avoir donné l’occasion de jeter un coup d’œil sur la dernière tentative de T. Ellison. De qui se moque-t-on ? On voit que c’est un cerveau, c’est sûr. C’est une œuvre exigeante, d’un style et d’une structure parfaitement maîtrisés, mais qui va lire cette merde ? Beaucoup trop difficile pour le marché. Et surtout il écrit pour qui, ce mec ? Il vit dans une grotte, ou quoi ? Franchement, un roman où Euripide et Aristophane tuent un dramaturge plus doué qu’eux, puis se mettent en tête de supprimer la métaphysique ? Merci encore.

Ce qui enrage notre auteur c’est le succès extraordinaire de Not’vie à nous au ghetto, un bouquin qu’il considère racoleur, navrant, dénué de toute qualité. Il s’amuse à écrire une parodie de ce roman et oblige son agent, consterné, à l’envoyer à des maisons d’édition, certain qu’elles vont reconnaître qu’il s’agit d’un pastiche, détester ce livre et le trouver choquant. Or ce livre, signé sous la plume de Stagg R. Laugh, non seulement trouve un éditeur enthousiaste mais devient instantanément un énorme succès. Les éditeurs, les producteurs de cinéma, la presse veulent rencontrer ce Stagg Laugh.

Ce qui donne lieu à des scènes d’une irrésistible drôlerie.

Ce qu’il y a de remarquable dans ce roman c’est que ce jeu de dédoublement schizophrène n’interfère pas dans la vie de Monk qui se débat dans des crises familiales intenses. Le progressif délabrement de la santé mentale de sa mère, atteinte de la maladie d’Alzheimer est décrit avec une justesse bouleversante. Tout comme ses relations avec son frère qui a quitté sa femme et ses enfants pour vivre avec un autre homme ou celles qu’il entretient avec les femmes qu’il fréquente.

Un livre aux aspects multiples, critique des milieux de l’édition de la presse de la télévision, réflexion sur la littérature.