de Richard Rognet
Ed. Gallimard, 128 pages, 13.90 €

elegie-2Qu’il écrive court comme dans ses derniers recueils ou qu’il tente comme ici un vers plus ample et d’une texture plus dense, la tonalité de Richard Rognet est élégiaque et son champ d’application celui que lui fournit la nature. Mais comme elle, il ne cesse de renouveler son art par une observation quotidienne qu’enrichissent les souvenirs et une réflexion sur la vie, le temps qui passe, la mort. Son poème est discret, d’une sensibilité aiguë, toujours «entre abandon et veille» comme le souffle qui le traverse.