Lecture – Mes Pénélopes de Carol Vanni

Chargement Évènements
  • Cet événement est passé
Organisé par La Femme Renard

mardi 7 mars - 19H0021H00 - à La Femme Renard

L’auteure lit ses textes accompagnée à la viole de gambe.

Sous la plume de l’auteur, chaque Pénélope parle d’elle à la première personne et se présente : « Je m’appelle Pénélope. J’ai 8 ans… ». Ainsi invité à partager leur attente, on déguste chaque moment avec délectation. Et on se prend à penser que nous aussi… Moments de vie, moment où l’on attend tous quelque chose ou quelqu’un… Dans les récits de Carol Vanni, il y a un rythme, et les mots se livrent comme une musique. Rien d’étonnant à cela finalement ; danseuse et chorégraphe, l’auteur maîtrise le langage du corps comme celui des mots, entre mouvement et oralité. Les peintures qui accompagnent le livre ne font qu’un avec les récits. Réalisées par Véronique Decoster, peintre, graveur et photographe, elles tissent des liens entre le passé et le présent, entre image mentale et image imprimée. Pour Carol Vanni, c’est dans sa personnalité qu’il faut chercher ce thème de l’attente si bien décrit : « J’ai une grande difficulté à attendre. Pour moi, c’est comme un hameçon qu’il faut lancer très fort. C’est aussi lié à la mort. Il faut aussi du courage pour attendre ». Et de citer le conte de la Belle au Bois dormant : « Elle représente le courage de celle qui dort. Si le prince ne vient pas, elle meurt ». Là, est le coeur de la problématique. “Pénélope” est souvent une femme, mais pas toujours. Parfois un animal. Il faut alors se projeter dans sa pensée : « C’est ma propre vision, ce que je prête aux choses, aux animaux. Les animaux attendent beaucoup. Ou alors, c’est moi qui le perçois comme cela. Ils me renvoient à ma propre attente ». L’écriture est dynamique, « j’ai un temps intérieur très rapide, très soudain ». Le livre a d’abord été un spectacle, réalisé avec le metteur en scène Alain Fourneau, l’an dernier au théâtre des Bernardines, à Marseille, avec une dizaine de femmes amateurs.
Un CD est également prévu pour avril. En attendant, Carol Vanni continue de danser et d’écrire…

Mes Pénélopes de Carol Vanni, Ed. Esperluette.

Laisser un commentaire