de Sylvie Germain, aux éditions Albin Michel, 15€

L’invitée principale de Lettres d’automne 2009 vient de publier « Hors champ » dont le sous-titre pourrait être « variations sur une disparition annoncée ».
Cela peut paraître bien anodin lorsque votre voisin fait la fête comme si vous n’existiez pas et que là-dessus votre ordinateur flanche. C’est pourtant ainsi que commence l’effacement d’Aurélien. Voici que les passants le bousculent, que ses collègues de travail l’ignorent, que sa petite amie joue les indifférentes. Lorsque sa mère ne le reconnaît plus, il sombre dans la dépression.
Chacun se reconnaîtra dans cette fable qui met en lumière, avec une grâce singulière, notre besoin du regard des autres pour exister. (D)

Paru en août 2009. Roman. 14×21 Cm. 197 pages.