hotelNoblesseMontauban2de Sarah Gerber, aux éditions Patrimoines Midi-Pyrénées, 8€

Où l’on nous dévoile que le coeur de ville de Montauban recèle plus de 80 hôtels particuliers, qu’une grande partie de ces demeures est fondue dans un maillage urbain dense, complexe, hérité du Moyen-Age et du périmètre délimité par les anciennes fortifications. En soi, l’hôtel particulier était souvent le témoin de l’organisation sociale d’une époque donnée. Dans ce même habitat, au quotidien  le monde des possédants croisait celui des domestiques. Or, si l’organisation de l’espace était relativement simple dans les demeures  spacieuses en campagne ou dans les faubourgs, avec les contrainte urbaines d’une cité comme Montauban, chaque hôtel était un défi architectural pour adapter les besoins des uns avec les fonctions des autres et réciproquement. Sans doute moins d’apparat en façade, mais pas moins de génie dans les murs.

L’ouvrage est illustré par une iconographie sobre mais explicite.

On notera en fin d’ouvrage, un texte en occitan d’André Malraux. Malraux occitan, étonnant non ?

M B