de Michael Ondaatje (Traduit de l’anglais (Canada) par Michel Lederer), aux éditions L’Olivier, 22.50€

Nous sommes conviés à embarquer sur un paquebot avec un gamin de 11 ans qui va du Sri Lanka vers l’Angleterre inconnue pour rejoindre une mère presque inconnue aussi. Un roman d’initiation par excellence, pensez-vous au départ. Oui, mais pas seulement ! Nous explorons le bateau des soutes aux premières classes, commettons quelques espiègleries, et observons insatiablement les passagers et membres d’équipage, tentant de déchiffrer leurs secrets. Alors, le récit se démultiplie en mille histoires : certaines juste ébauchées conservent leur mystère, d’autres débutent avant le voyage ou se prolongent après. Et puis, il y a le passage du canal de Suez avec ses quais fourmillant d’activités étranges. Nous voyageons au rythme ondoyant du récit qui tantôt s’accélère, tantôt se ralentit, dans le sillage rêveur d’évocations allusives et parfois subtilement sensuelles. Tout pétille, vibre et scintille sur le paquebot d’Ondaatje, le magicien-conteur…