de Robert ALEXIS, aux éditions José Corti, 15

Dans la lignée de la littérature de voyage du premier 20ème siècle, charmante et un peu surannée, entre Valéry Larbaud et Paul Morand, l’histoire d’un riche héritier qui au cours de ses multiples voyages vers Constantinople, tombe amoureux d’une demeure au bord d’un lac autrichien. La passion sereine qu’il vit avec la propriétaire s’émaille peu à peu de doute et d’étrangeté, sans que l’on devine si l’intrusion du fantastique est due aux effets retardés d’un champignon mexicain, aux séquelles du choléra… ou à une réelle distorsion du temps.
Sélection de “L’été des libraires” (les livres oubliés de l’année).