9782020908023de Richard Brautigam, aux éditions Points poche, 6,10€

Un homme d’une trentaine d’année s’occupe avec beaucoup de zèle d’une bibliothèque unique. A toute heure et du jour de la nuit, il accueille des écrivains qui viennent déposer leur manuscrits, roman, recueil de poésie, autobiographie, manuel de jardinage ou autre. Une vieille dame apporte son livre sur La culture des fleurs à la lueur des bougies dans une chambre d’hôtel et un petit garçon un livre sur son vélo. Une femme entre deux âges, abominablement laide et avec l’air de n’avoir jamais été embrassée de sa vie, vient déposer son œuvre intitulée Jusqu’au petit jour, ses baisers. Il y vient aussi un certain Richard Brautigan avec son manuscrit intitulé Dans ma maison, un grand cerf.  Vieux personnes, adolescents, petites filles, jeunes femmes, et autre quidam sont religieusement inscrits dans le grand registre de la bibliothèque et leur livre déposé à l’emplacement de leur choix.

Et puis un jour arrive Vida, les seins lourds, la taille fine, de larges hanches et des jambes très longues dans le style du mobilier Playboy … Elle aussi dépose un manuscrit.
Quel en est le sujet ? demande le gardien.
Le sujet, le voilà, répond-elle brusquement en déboutonnant son manteau, en l’ouvrant à deux battants, désignant son corps comme si c’était une porte.

L’Avortement est un conte d’amour ingénu et saugrenu tendrement barré dont la réalité fleur bon la poésie et le vent. Et entre deux embruns de tendresse, Brautigan parvient à saisir les accents du désarroi, la singularité du dérisoire.

nonoko