de Claude PUJADE-RENAUD, aux éditions Actes Sud, 19.80€

Quand l’Histoire rejoint la petite histoire, l’enfance, les souvenirs, l’intimité, l’amour d’un lieu…Le désert de la grâce est un ouvrage à plusieurs voix qui retrace l’histoire de Port-Royal des Champs. Abbaye de femmes fondée au 13ème siècle, elle devient sous le règne de Louis 14 un foyer de jansénisme. Les persécutions s’abattent donc sur Port-Royal. Les religieuses furent expulsées et l’abbaye démolie. L’un des personnages central du livre est la fille de Jean Racine, que son père a retiré de force du couvent. Elle est à la recherche d’un manuscrit que celui-ci, pourtant devenu homme de cour, aurait écrit pour défendre Port-Royal où il a été élevé. Marie-Catherine Racine va enterrer son passé et ses blessures à travers la redécouverte de la vie et de l’œuvre de son père.
C’est un peu dans l’esprit d’un ballet, d’une danse que l’auteur nous plonge dans cette époque. Rien n’est prétexte à rien, l’histoire de chacun se mélange avec l’Histoire. Au rythme d’une écriture élégante, Claude Pujade-Renaud nous parle : d’idéalisme, de blessures, d’orgueil, de liberté, de transmission de la mémoire et si judicieusement, sans psychanalyse ni féminisme de femmes.
(Célia)

Paru en août 2007. Roman. 12×22 Cm. Broché. 280 pages.