Propulsé par La box littéraire, cette nouvelle start-up accompagne le lecteur et valorise le métier de libraire. L’entreprise se présente selon « la start-up qui vous fera plaquer Amazon pour… votre libraire ». Plutôt malin.

La librairie en ligne manque d’audace. Qu’il s’agisse du géant Amazon, ou de librairies indépendantes, les sites de ventes valorisent les best-sellers mis en avant par des algorithmes. Le programmateur se substitue au libraire.

Les sites de ventes en ligne proposés par lalibrairie.com ou leslibraires.fr sont de bons outils. Mais si les libraires n’animent pas régulièrement leur espace de vente – c’est souvent le cas – le chiffre d’affaires est en berne. L’intérêt de tels sites de vente demeure alors dans l’écoulement des livres épuisés et la géolocalisation des stocks.

Le métier de libraire, celui qui oriente, propose, met en relation des livres et des lecteurs, est quotidiennement sollicité dans sa librairie. C’est cette compétence que La box littéraire souhaite valoriser à travers le site Le Haut de la pile.
Zoé Cadé, cofondatrice précise « Les géants du e-commerce n’ont jamais été aussi puissants. Le Haut de la pile, c’est donc une occasion pour les libraires de mettre en avant ce qu’Amazon ou la Fnac n’ont pas : des conseils personnalisés, individuels, qui correspondent vraiment à chaque lecteur ! Le Haut de la pile incite les lecteurs à revenir en libraires à la rencontre de ces gardiens des livres. »

Revenir au coeur du métier, au coeur de ce que les libraires savent faire le mieux est une excellente initiative pour les librairies et peut se développer sur internet. Le haut de la pile le démontre.

» Le Haut de la pile