de Ron Carlson et Traduit de l’américain par Sophie Aslanides, aux éditions Gallmeister, collection Nature writing, 22€

Vonnie a quitté Mack, enlisé dans les dettes et l’alcool ; elle a refait sa vie.
Lorsque Vonnie était aller voir Mack, en prison, il lui avait fait promettre qu’à sa sortie de prison ils iraient camper ensemble pour la dernière fois et pêcher à Clark Lake dans les Montagnes du Wyoming; ça serait leur dernière excursion ensemble, une façon de se dire adieu. Vonnie est bien, pour la dixième fois, au rendez-vous au départ du sentier de Cold creek.
Ils s’étaient rencontrés lorsqu’ils avaient tous les deux dix-sept ans. Mack accueillait des gens, des rupins, dans son ranch, il les emmenait sur les pistes de Big Spring et de Rocktree. Mack avait sauvé Vonnie, tombée de son cheval menacée par un ours noir somptueux.
Mack ne se fait pas d’illusions. Vonnie lui a dit qu’il était un cas désespéré; elle est venue pour lui faire plaisir. Ce ne serait donc qu’une simple partie de pêche avec une amie…
Mais il espère, sans se l’avouer, que cette randonnée sera un moment de complicité retrouvée, une ultime chance, peut-être…
Pour sauver son ranch de la faillite Mack a accepté une mission pour le compte d’un intermédiaire douteux : retrouver, lors de cette expédition avec Vonnie, au cœur des étendues sauvages une mystérieuse balise égarée lors d’un survol de la région. Un faible signal GPS devrait lui permettre de la localiser.
Cette mission, qu’évidemment il taira à Vonnie, se révélera plus périlleuse que prévu.
Un roman qui combine l’histoire d’un amour brisé qu’un des protagonistes cherche à raviver avec la montée en puissance d’un suspens angoissant, avec pour décor les somptueuses montagnes du Wyoming.
Ce roman est proposé par l’excellente maison d’édition Gallmeister qui depuis 2006 publie dans sa collection Nature Writing des livres, véritables plaidoyers pour les grands espaces, qui permettent de découvrir la richesse de la littérature de l’Ouest américain.

224 pages.