chutes2de Joyce Carol Oates. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Claude Seban, aux éditions Points, 8.30€

Ariah Littrell est une jeune vieille fille qui n’a pas été gâtée par la nature. Cependant un pasteur, Gilbert Eskine, qui n’a rien d’attirant, lui non plus, l’épouse et l’emmène passer son voyages de noces aux chutes du Niagara. Voyage de noce qui se réduira à une seule nuit que l’on peut difficilement qualifier « de noce ».
Rassurez-vous l’amour finit, chez Joyce Carol Oates aussi, toujours par triompher. Encore faut-il le trouver…
La fatale attraction des chutes du Niagara entraîne les personnages dans des destinées tourbillonnantes au cœur d’une Amérique des années cinquante au puritanisme exacerbé.
n.b. Les Chutes a obtenu le prix Femina étranger en 2005. Elles restent, dix ans après, toujours aussi vertigineuses.