DentsNuitde Sarah Cohen-Scali, aux éditions Le livre de poche, jeunesse, 4,95€

L’auteur de cette petite anthologie vampirique, Sarah Cohen-Scali, a divisé son ouvrage en deux parties ; d’un côté les classiques, avec des Nouvelles plutôt gothiques écrites avant le Dracula de Bram Stocker. On y retrouve Théophile Gauthier, Alexandre Dumas, Tolstoï, Maupassant qui suggèrent l’épouvante par l’apparition d’éléments surnaturels ou par la mise en place d’une ambiance, d’un décor sordide, isolé, étrange, dans une parfaite maîtrise du suspense.

La deuxième partie est consacrée aux modernes, Bradbury, Matheson, Ed Gorman Stephen King… où le vampire est parfois confronté à des enfants, beaucoup plus effrayants et dérangeants. On n’échappe pas à l’aspect sanguinaire du vampire, sans état d’âme, une véritable machine à tuer.

Dans ce recueil conseillé aux enseignants du collège, on note que l’épouvante et le gore sont désormais des émotions de lecture comme les autres. Le cinéma et le jeu vidéo sont passés par là. Et c’est une très bonne chose.

Nonoko