Si vous êtes libraire ou si vous l’avez été, vous avez sans doute rencontré le passant l’alcoolisé qui entre dans votre librairie pour vous demander si vous avez un tire-bouchon, ou la dame chic qui consulte un livre en tournant les pages avec son doigt qu’elle a préalablement léché, ou encore un client qui vous demande de lui racheter un livre prétextant qu’il l’a à peine lu.

Peut-être même avez-vous connu ce dépit :

 Alors consultez vite http://cestpasmoinscheralafnac.tumblr.com/ – un blog hilarant – car si les libraires ne sont pas méchants, il faut tout de même prendre les précautions qui s’imposent.