de Jorge Carrión, traduit par Philippe Rabaté,
Ed Seuil, 320 pages, 22€.

librairies-02Quelle est la place des librairies dans l’imaginaire collectif ? Quel a pu être et est encore leur rôle dans l’histoire de la littérature ? Dans la vie des idées ? Pour répondre à ces questions, Jorge Carrión a beaucoup lu. Et beaucoup cheminé, sur les cinq continents. De Sydney à Buenos Aires, de Londres à San Francisco, Paris ou Tanger, il nous emmène sur les traces du livre et de sa circulation. Poussant les portes de ces lieux qu’il aime et dont il éprouve un besoin vital : les librairies, leurs rayonnages et leurs secrets.

L’auteur ne mène pas seulement son enquête dans l’espace. Il le fait également dans le temps, évoquant aussi bien les origines de la librairie que les formes actuelles de diffusion du livre, volontiers dématérialisées et virtuelles. Mais ses périples ne s’arrêtent pas là : ce sont encore des circuits culturels et politiques que Jorge Carrión met en lumière, tant le livre peut s’avérer une arme de résistance d’une puissance redoutable. Et la librairie, le lieu qui révèle toute sa force, l’endroit où l’écriture prend sens.

Au fil des pages, porté par une érudition personnelle, Jorge Carrión exprime son amour de la littérature et de la librairie dans un ouvrage singulier qui relève tour à tour de l’essai, de la chronique et du livre de voyages. Mais qui est avant tout le fruit d’une curiosité insatiable et toujours gourmande.

Traduit de l’espagnol par Philippe Rabaté

Jorge Carrión est né en Espagne, à Tarragone, en 1976. Il a publié de nombreux essais et récits de voyage. Il est également l’auteur d’une trilogie romanesque très remarquée. Librairies est le premier de ses livres traduits en français.