de Albert SANCHEZ-PINOL et Traduit du catalan par Marianne Millon, aux éditions Actes Sud, 23€

Thomas Thomson, nègre pour un écrivain populaire, est embauché par un avocat pour écrire l’histoire de son client, un gitan accusé du meurtre de ses maîtres. Un récit qui mènera le lecteur de Londres à l’étouffante jungle du Congo, et même au centre de la Terre… Il n’est pourtant pas ici question d’exotisme : c’est à une réflexion sur l’irréductible étrangeté du rapport à autrui que nous convie Sanchez Pinol. Poursuivant la voie qu’il avait ouverte avec La Peau Froide, l’auteur dresse un portrait lucide de notre humanité, en perpétuelle balance entre l’amour le plus pur et la plus abjecte tyrannie.
(Aurélien)

Paru en septembre 2007. Roman. 12×22 Cm. Broché. 460 pages.