de Chantal Pelletier, aux éditions Joëlle Losfeld, 13.90€

La narratrice, 39 ans, vit depuis 12 ans avec Greg ancien indépendantiste corse, garagiste, à l’embonpoint réconfortant. Elle rit, elle pleure et le trouve appétissant quand, au sortir de sa douche, il danse le flamenco sur le plancher de la cuisine en chantant haut et fort, tout propre et rondelet dans son peignoir. Et cela se termine régulièrement par un anticyclone sous la couette, avec moult jeux de mains, jeux de coquins. Ils vivent un bonheur tranquille. Ils se sont choisis.
Elle a connu des déceptions dans ses vies antérieures : le père de son fils Dean, un américain, s’était vite révélé publicité mensongère : grand, beau athlète mais au lit ce n’était que le minimum obligatoire. Elle avait vécu aussi quelque temps avec un japonais mais s’était vite lassée de son corps lisse.
Elle ne regrette pas son passé désormais dépassé. L’existence est trop longue pour n’en vivre qu’une version.
Mais voilà qu’à la suite d’une tempête ce bonheur serein est brisé. Greg victime d’un accident se retrouve dans le coma, lui qui aimait à dire : La mort ne vaut pas la peine d’être vécue.
Sur un thème sombre, la brutalité du destin, Chantal Pelletier écrit de sa plume alerte et pétillante un hymne à la vie, sensuel et lumineux, où survivre signifie vivre plus. De ce mélange de gravité et de fantaisie sourd un formidable et contagieux appétit de vivre. Vivre malgré tout.
Un livre tonique qui donne la pêche !

n.b. Je vous ai déjà recommandé Le Chant du bouc, polar très savoureux avec lequel j’ai découvert Chantal Pelletier, L’enfer des anges – avec cette mémorable Djo qui aimait le chocolat, le blues et le sexe – et plus récemment Tirez sur le caviste , où l’on tue pour un céleri rémoulade dégueulasse…
Son recueil de nouvelles Noir caméra ! a été sélectionné pour le Prix de la Nouvelle du Scribe Lauzerte 2007.
Chantal Pelletier a créé une nouvelle collection de livres courts autour du plaisir de la nourriture « Exquis d’écrivains » dans laquelle elle a publié Voyages en gourmandise, où l’on retrouve son art subtil d’explorer l’ailleurs aussi bien que les contrées de l’enfance.
Retrouvez Chantal Pelletier sur son site : http://chantalpelletier.free.fr/
p.s. Chantal Pelletier est l’invitée de l’émission « Surpris par la nuit » d’Alain Veinstein le 4 octobre à 22h15 sur France-Culture.

Paru en août 2007. 130 pages.