L’American Library Association publie annuellement la liste des 10 titres les plus polémiques sur le territoire américain. Plainte de parents, d’enseignants, ou de communautés, ces ouvrages deviennent les bêtes noires de tous les conservatismes.

L’Office for Intellectual Freedom recommande dans la foulée de supprimer ou limiter l’accès aux ouvrages pour les scolaires et de faire disparaître les livres des bibliothèques.

Cette année, on trouve parmi ces titres un livre français : Persepolis de Marjane Satrapi édité par l’Association. Les plaintes font état de « jeu de hasard, langage offensant, point de vue politique, offensant politiquement, racialement et socialement, représentation graphique dégradante.»

L’inscription de la liberté d’expression dans la constitution américaine ne garantit rien.