plus-jamais-sans-ellede Mikaël Ollivier, aux éditions Seuil Jeunesse, 17€

Alan va bientôt fêter ses 18 ans avec son père. De sa mère, il ne sait rien sinon qu’elle est partie juste après sa naissance. Alors quand son père lui demande quel cadeau lui ferait plaisir pour son anniversaire, Alan n’hésite pas un instant : il veut faire connaissance avec sa mère. Le jour de sa majorité, le jeune homme reçoit de son père une enveloppe contenant une adresse et un billet pour Londres ; il va enfin rencontrer la femme qu’il pourra appeler maman.

Mais la rencontre avec maman est très loin de ce qu’il avait imaginé et l’entraîne à travers l’Europe dans une valse d’intrigues mystérieuses qui dansent sans cesse avec la mort. Courses-poursuites et kalachnikovs ne sont pas les éléments qui rythment habituellement sa vie mais Alan est prêt à tout, même à risquer sa peau pour rester auprès de sa mère qu’il ne veut plus jamais quitter.

Ce roman pour les jeunes à partir de 14 ans, propose une double aventure. Celle furieuse d’un thriller façon cinéma de genre, et celle plus intimiste de la découverte de soi et de ses poches. L’auteur parvient à construire une tension permanente entre récit épique et récit intime, spectacle et introspection, chaos des situations et confusion des sentiments, avec une fluidité magistrale qui emporte le lecteur.

Finalement dans ce roman palpitant, les battements du coeur résonnent aussi fort que les détonations des armes à feu.

Nonoko