de Léonor de Récondo, aux éditions Sabine Wespieser, 17€

Oublier ses rêves, continuer d’avancer dans la dignité malgré la nostalgie, l’incertitude, les privations, c’est ce que fait chacun des membres de cette famille d’exilés espagnols. Autour d’Ama qui tient un journal secret, son mari, ses enfants, parents et frères, tous unis dans l’adversité, tous confrontés à la douleur de l’exil et à un quotidien difficile et menaçant. Chacun s’y prend à sa façon : le mari, ancien chef d’entreprise devient métayer, les frères, un temps internés au camp de Gurs, militent contre le franquisme et le nazisme, les enfants se plongent dans les études et les découvertes artistiques.
Il s’élève de cette chronique familiale intimiste une musique vibrante d’émotion contenue, bel hommage de la violoniste virtuose qu’est Léonor de Récondo à ses grands-parents paternels.

(Danielle Deloche)

Paru en janvier 2012. Roman. 14×19 Cm. Broché. 169 pages.