de Lawrence Osborne,
Ed Calmann-Levy, 360 pages, 20,50 €.

Terminus_oasis-02David et son épouse Jo, couple bancal, se rendent au Maroc le temps d’un week-end de luxe. Une somptueuse fête y est organisée par leur ami Richard, un mondain propriétaire  d’une superbe kasbah à l’orée du désert. Il aime y convier les invités triés sur le volet pour de courts séjours de grand faste: champagne, repas gastronomiques, drogues et nuits blanches. Une vitrine d’opulence au sein d’une population qui survit péniblement, et qui regarde ces excès occidentaux d’un mauvais oeil.

David et Jo louent une voiture pour rejoindre les festivités, et en chemin, la nuit tombée, heurtent accidentellement un jeune Marocain. Paniqués, ils mettent son corps dans le co- re et arrivent en état de choc. Richard ne veut surtout pas compromettre sa bacchanale et ordonne de le cacher dans le garage, mais peu à peu les domestiques, les invités puis les villageois ont vent de la rumeur, et David se retrouve dans un face-à-face terrible avec le père de sa victime, un Berbère qui entend bien obtenir réparation. Pour David, la descente aux enfers ne fait que commencer.