Plus de 68 000 nouveautés et nouvelles éditions sont parues en 2014.
C’est un paradoxe. Alors que les ventes de livres ont légèrement baissé de 0,5% en 2014, l’offre de livres a progressé de 2,5% par rapport à 2013. Selon les chiffres, par secteur et par éditeur, que Livres Hebdo publie dans son n°1029 daté du 13 février, 68 187 nouveautés et nouvelles éditions sont parues l’an dernier, soit une hausse de 28% en 10 ans!

Multiplication des micro-éditeurs, segmentation de plus en plus fine, coûts de production en baisse, bonne dynamique des librairies et croissance forte du commerce en ligne sont autant de raisons pour expliquer cet essor.

Par secteurs, les plus fortes hausses sont enregistrées pour les arts graphiques (+30%), les activités et jeux pour la jeunesse (+27%), l’Europe (+24%), la psychologie populaire (+15%), les langues étrangères (+14%), l’histoire de France (+11%) et les religions (+10%). En revanche, la production est en forte baisse pour l’enseignement du français, l’informatique et le tourisme.

En nombre de nouveautés, la littérature continue de dominer (36,7% de la production). 4 203 romans et nouvelles en langue française, 2 623 romans et nouvelles étrangers, 1 909 romans policiers et 900 romans fantastiques et de science-fiction sont parus en 2014.

Au total, l’année dernière, 4 495 éditeurs ont publié au moins un titre, soit 64 de moins qu’en 2013. Les dix groupes les plus productifs ont publié  36,5% des nouveautés (contre 37,2% en 2013). Ces dix groupes sont – dans l’ordre Hachette Livre, Editis, Madrigall, L’Harmattan, Média Participations, La Martinière, Actes Sud, Albin Michel, Bayard et Delcourt.