vernon-subutex-2-2de Virginie Despentes, aux éditions Grasset, 19.90€

Vernon Subutex fut un des disquaires les plus célèbres de Paris dans les années 1980, mais, à la suite de la crise du disque, il dut fermer son magasin. Dès lors, il vécut durant un moment des aides sociales en évitant au maximum de sortir de chez lui, passant ses journées sur internet. Il est décrit comme un personnage passif et mou.

Un de ses amis, Alex Bleach, célèbre chanteur de rock, l’aide de temps en temps financièrement pour payer son loyer jusqu’à qu’il décède brutalement. Avant de mourir, le chanteur confiera un enregistrement sonore créé sous l’influence de la drogue à Vernon. Le héros principal sera activement recherché par plusieurs personnages pour cet enregistrement.

Vernon se retrouve alors sans aucune source de revenu et se fait expulser de son appartement. Il décide alors de solliciter l’aide de ses anciens amis qu’il n’a pour la plupart pas vu depuis plusieurs années, prétextant n’être à Paris que “de passage” et d’avoir construit sa vie au Canada.

Vernon est alors hébergé par des personnages radicalement différents, qui furent pour la plupart ses amis de jeunesse: du père de famille bien rangé à l’actrice pornographique, en passant par un homme brutal qui ne peut s’empêcher de battre sa femme, chacun des personnages l’hébergera quelques jours.

À la fin du roman, Vernon Subutex se retrouve à cours de solution, sans argent, sans moyen de communication et à la rue. Il vit alors aux côtés d’une sans-abri qui l’initie à la survie urbaine.

Plusieurs autres personnages secondaires apparaissent en filigrane dans le roman : le lecteur rencontrera par exemple des militants d’extrême droite, une jeune musulmane portant le voile, un trader cocaïnomane, une mannequin transsexuelle brésilienne ou encore un scénariste.