zonebde Marie HERMANSON, traduit du suédois par Johanna Chatellard-Schapira, aux éditions Actes Sud, 23€

Lorsque Daniel reçoit une lettre inattendue de son frère jumeau Max, il est loin de se douter de l’aventure dans laquelle il s’engage. Max l’invite dans un soi-disant palace, perdu au cœur de la Suisse. Daniel n’entretenant que très peu de relations avec son frère, se laisse tout de même tenter par des retrouvailles et par l’idée d’un séjour agréable. À peine arrivé, son jumeau lui propose une substitution afin de régler des affaires personnelles en cours. Acceptant naïvement, le narrateur va rapidement s’apercevoir qu’il réside dans une clinique psychiatrique sans moyen d’en sortir. Et son frère ne donne évidemment plus signe de vie.

Tous les ingrédients d’un bon huis clos sont ici assemblés pour tenir le lecteur en haleine. Doucement, mais sûrement, on perçoit le malaise grandissant du héros qui, de soupçons en découvertes, se retrouve piégé et manipulé.

Que cache donc Himmelstal, ce lieu plus qu’étrange ?

Nathalie Pichon